14 Jour
Durée du Voyage
Circuit accompagné
Circuit accompagné
hôtel de charme
Hôtel de charme
Facile
Niveau
à partir de 990 euro
Prix

De la Cappadoce à la Méditerranée

Trois voyages en un et mille découvertes en allant de la Cappadoce à la Méditerranée : celui, culturel, historique, gourmand, féérique, de la randonnée en Cappadoce ; celui, sportif, du trek de la traversée du Taurus ; celui, paradisiaque, de la plongée délicieuse dans la Méditerranée, de la randonnée le long de la voie lycienne, dans l’ancien royaume méditerranéen de la Lycie, patrie d’Apollon et d’Artémis. Toute la Turquie se dévoile de la Cappadoce à la Méditerranée.

Tout en contraste, ce programme vous dévoile plusieurs facettes de la Turquie ! Après une immersion dans la fascinante ville d’Istanbul, l’itinéraire sillonne le plateau anatolien pour découvrir à pied les splendides paysages lunaires de Cappadoce et les montagnes calcaires du Taurus. De là, cap pour la Lycie, cette région côtière chargée d’histoire abritant de nombreux vestiges antiques. Un cabotage de 2 jours le long d’une côte méditerranéenne sauvage combiné à des baignades et de belles randonnées littorales concluront à merveille cette traversée originale. Un véritable kaléidoscope de paysages et d’ambiances !

La Cappadoce: unique au monde, c’est une merveille où la nature a peint un tableau. Sur un immense plateau de tuf volcanique, l’érosion et l’ingéniosité des hommes ont créé un décor fantastique de cônes, de pics, de canyons et de cheminées de fées. Des civilisations troglodytes ont creusé la roche de refuges et d’habitations, de villes souterraines, d’églises richement décorées et de monastères.

La côte Méditerranée à pied et en bateau: l’occasion unique de découvrir des sites lunaires chargés d’histoire et de s’éloigner des sentiers battus au cours de nos balades. Eaux limpides de la Méditerranée, forêts de pins en bord de mer, nuits et repas sur le bateau, croisière vers l’île de Kekova… Toute une ambiance…

 

 

Jour 1 : Vol–İstanbul- Kayseri- Cappadoce 60 km.

A l’aéroport de KAYSERI, votre guide francophone vous accueille et votre chauffeur avec son autobus. Une heure et demie de route et vous arrivez au cœur de la Cappadoce historique, à votre hôtel troglodytique de charme.

Jour 2 : Mustafapacha – Kızılçukur ( La vallée rouge) (10 km)

Le matin transfert en bus pour la vallée de Gömede (10mnt). Randonnée dans la vallée de Pancarlık avec ses pénitents et ses cheminées de fées innombrables. Visite des églises de Kepez et de Sarıca du X et XII ème siècle se dressant dans la nature comme pour faire face au temps… Déjeuner dans une maison troglodytique à Kızılçukur. Notre randonnée se poursuit dans la vallée de Kizilçukur (vallée rouge) qui doit son nom aux belles couleurs rouge et rose. Vous apercevrez ici le résultat féerique du travail, durant des millions d’années, de l’érosion par le vent et la pluie, sur une roche volcanique tendre. Pics, vallons, pénitents et cheminées de fées y alternent harmonieusement. L’ingéniosité de l’homme y a ajouté une touche particulière, par le besoin de s’intégrer dans ce paysage lunaire : habitations troglodytiques en grand nombre et églises. Diner et nuit en pension.. 5 heures de marche.

Jour 3 : La vallée Blanche – Uçhisar – Güvercinlik (10 km)

Trekking jusqu’àu village d’Uçhisar par la vallée Blanche. C’est une ample vallée dominée d’énormes cheminées de fée où le tuf est d’un beau blanc parfois taché de soufre. Les cultures se nichent sur de petites terrasses abritées au pied des murailles. Jadis très peuplées, les habitations troglodytiques de la vallée servent maintenant de remises ou d’écuries ; ces hameaux de demoiselles coiffées dont les anciennes portes et fenêtres sculptées dans le tuf s’ouvrent sur des pièces d’habitation aujourd’hui désertes prêtent une vie étrange à ces lieux sereins. Visite de la forteresse (masse de tuf volcanique) dressée sur un promontoire rocheux qui domine presque toutes les vallées de la Cappadoce. Après un pique-nique pris dans un lieu adéquat à l’ombre des arbres fruitiers, nous poursuivons la découverte des paysages lunaires de la Cappadoce. Puis dans l’après-midi nous poursuivons notre randonnée dans la vallée de Güvercinlik (vallée des pigeonniers), qui nous conduit dans le célèbre village d’Avcılar. Dîner et nuit en pension.  5 heures de marche.

Jour 4. La vallée d’Ihlara – Konya – Lac de Beysehir (324 km)

Suffisamment tôt pour faire tout le programme de la journée, nous roulons vers l’Ouest, le soleil dans notre dos. Nous traversons AKSARAY et c’est une steppe sans fin qui nous happe. La steppe, telle qu’en Mongolie, en Iran, en Sibérie… ! Est-ce monotone ? Non bien sûr, c’est, au contraire, l’occasion de découvrir l’immensité de ce pays !

On roule à plat, le vide à droite, le vide à gauche, et cependant la vie à droite et à gauche, pour ceux, les plus futés, les plus imaginatifs, qui savent la découvrir dans le désert. On visite un CARAVANSERAIL du 17ème siècle. (étymologie : ‘’palais, hôtel pour la caravane’’). Et voici KONYA. Ville antique : l’ANCONIUM des Grecs et des Romains où prêcha (dans le désert ?) St Paul et aujourd’hui ville vivant sous une chape religieuse (malgré le choix de la laïcité de la République turque). C’est une sorte de « Lourdes » des Turcs. Ils viennent toucher le tombeau de Mevlâna (le fondateur de la congrégation des derviches tourneurs), se touchent le front et espèrent la guérison d’un malade, la réussite à un examen, le retour du conjoint volage, la loterie et autre miracle. Et ils font un don : la ville ‘’sainte’’ est riche. Vous y participez : déjeuner à Konya. Départ pour Beysehir se trouve au bord du lac de BEYSEHIR, à une heure de route de Konya. Beyshehir, son lac, sa belle vie, son bon air, on respire, on est bien ! Dîner et nuit à l’hôtel à Beyshehir

Jour 5. Beysehir- Canyon de Koprulukanyon ( 237 km).

On quitte ce lieu enchanteur pour prendre la direction du Sud et de la Méditerranée. Mais une épreuve nous attend : la traversée de la chaîne réputée infranchissable du TAURUS. Entendons-nous bien : infranchissable du temps des Grecs, des Romains, des Byzantins et des Ottomans, mais nous voici à l’époque des conquérants, et nous franchirons ce terrible TAURUS dans la journée ! Quel paysage ! Bon ! N’empêche que cette traversée du Taurus a des vues qui peuvent épater les plus blasés d’entre vous.On monte, en descend. On remonte, on redescend. On déjeune en cours de route dans le Taurus (restaurant d’altitude). Et on arrive en vue de la Méditerranée. Dans la descente, on passe le village de AKSEKI, et celui de MANAVGAT. Enfin celui de SIDE où les amants terribles, Antoine et Cléopâtre, vers 35 avant notre ère, offrirent à la population une fête du tonnerre dont ils se souviennent encore, dans le style des adeptes de « la vie inimitable » (leur slogan). Et quelques kilomètres plus loin on vire à droite pour monter dîner et dormir à 850 mètres d’altitude, dans le Canyon du Pont Romain :  pour des Pachas que vous êtes, c’est une petite attention en plus que nous vous offrons. Au KÖPRÜ KANYION, installation à l’hôtel en bord de rivière pour une nuit. Dîner et nuit au Köprü Canyon.

Jour 6. Selge -Gokcukur – Kusca –Altıncukur

Nous montons en minibus ( ½ h) vers le village de montagne de SELGE ou ZERK.  Ce qui frappe, dans cette montée, c’est l’amoncellement de gros blocs de rochers constitués de « pudding », empilés les uns sur les autres dans un chaos indescriptible et surprenant. Nous entrons dans un monde aux allures fantastiques. Et nous atteignons le village de SELGE (ou ZERK).  Nous sommes à 1000 mètres d’altitude. Nous partons visiter le village.  Nous apercevons d’abord, au Nord-Ouest la masse imposante de la montagne blanche et ocre jaune, qui domine la vue : c’est le “BOSBURUN”, dont le sommet fait 2.504 M. Nous nous approcherons de son pied les jours suivants. Puis nous contournons le village par le Sud. SELGE fut une importante ville romaine du début de notre ère, très peuplée. Mais à part le théâtre, l’ensemble a été dévasté par de nombreux séismes. Nous montons au théâtre et distinguons cependant à son pied, au Sud, les vestiges du stade. Sur la colline vers le Sud, l’ancienne agora et, juste avant, les bains romains, ainsi que, sur une hauteur, l’ancien temple de Zeus. Quelques fragments de murailles et quelques sarcophages complètent notre découverte. Mais nous continuerons à appeler SELGE ce village qui a su conservé ce nom durant plus de 21 siècles ! Nous partons  à pied vers le massif de BOSBURUN. Cette première randonnée va durer 5 heures de marche et le total de nos montées (c’est-à-dire la dénivelée positive) sera de 600 mètres. Nous marcherons 3h1/2 avant la pause pique-nique et 1h1/2 dans l’après midi, après la sieste.

Notre minibus nous attend à Altıncukur pour nous emmener en ½ h de descente à notre gite de Kopru. Dîner et nuit en bord de rivière.

Jour 7 :  Koprulukanyon – Phaselis – Tekirova- Cıralı (178 km)

Après le petit déjeuner nous embarquons nos bagages dans le minibus le plus tôt possible, car le programme de la journée est copieux. Notre  minibus nous remonte à Selge d’où nous partons à pied depuis la sortie Est du village. Environ 2 heures de marche, sans dénivelée positive significative, avec 350 mètres de dénivelée négative : nous descendons dans la vallée. Ce sera la rando la plus courte, mais sans doute l’un des meilleurs souvenirs de votre séjour. Nous ne randonnerons pas cet après-midi après le pique-nique, mais roulerons vers la mer. Nous empruntons pendant cinq minutes le « Chemin de saint Paul » et préférons prendre sur notre droite un magnifique sentier qui le surplombera en parallèle durant deux Nous rejoignons notre minibus, embarquons et dans moins de 2h nous nous arrêterons pour le repas du côté de Phaselis. Après le repas nous reprenons notre minibus pour atteindre l’ancien port gréco-romain de Phaselis en bord de Méditerranée. Visite des vestiges très intéressants de Phaselis. (1/2 h)  Notre randonnée de l’après-midi (environ 2h de marche) nous fera relier Phaselis à Tekirova en empruntant un sentier côtier qui nous permettra plusieurs baignades dans des criques isolées. A l’arrivée à Tekirova et pour nous éviter de marcher sur la route asphaltée, notre minibus nous attend et nous conduit à Çıralı pour le dîner et la nuit.

Jour 8 : Chimaera – Cirali et visite d’Olympos. 

10 petites minutes de transfert jusque sous le restaurant Uludag d’où part la piste de votre randonnée de 2h30 d’aujourd’hui, avec environ 200 mètres de dénivelé. Au bout de ¾ d’heure, vous laissez la piste pour tarverser un torrent (à sec en été) et prenez un sentier sauvage dans la montagne, jusqu’à Chimaera: des émanations de gaz naturel s’enflamment spontanément au contact de l’air. Remarquées depuis au moins 4 000 ans, ces flammes surgissant du sol furent à l’origine de la légende des Chimères (mot entré dans notre langue), monstres mythiques combattues par le héros Bellérophon chevauchant son célèbre Pégase. Vestiges de temples grec, romain et d’une église byzantine. Pique nique ou déjeuner à Cirali où vous redescendez après la visite des Chimères.

En début d’après-midi, entrez sur le site d’Olympos : l’entrée se trouve à l’estrémité Ouest de la ,plage de Cirali. Visite (une heure et demie) des vestiges importants (nécropoles, théâtre, bains, temples, entrepôts,…) de cet ancien port qui subsista depuis la période pré-hellénistique jusqu’aux invasions arabo-islamiques des 7 et 8èmes siècles de notre ère.  La plupart des vestiges se trouvent à l’ombre d’une forêt de lauriers odorants. Après la visite, retour à l’hôtel (en passant devant la pâtisserie !) pour le dîner et la nuit à Cirali.

Jour 9 : Kapaklı – Kale –Ucagız (103 km)

Après le petit déjeuner, 3h et demie de transfert jusqu’au village de Kapaklı où commencera notre randonnée vers le très beau village de Kale. Une demie-heure avant d’arriver à Kapakli, à la ville de DEMRE, prenez une demie-heure pour visiter le site magnifique de l’antique cité de MYRA : nécropole creusée dans la falaise, théâtre romain remarquable, aux masques étonnants, … De Kapakli à Kale, 2 heures de marche agréable sur sentier sans dénivelé. Et deux criques isolées où la baignade sera un délice. Pique-nique en cours de randonnée. Le petit port de Kale ( anciennement Simena ) est seulement accessible par la mer ou, comme nous, à pied. Maisons fleuries, les pieds dans l’eau. Nombreux sarcophages lyciens, dont certains immergés. Au pied de Kale, après la visite du village, le minibus vous attend pour vous éviter la route asphaltée et vous amener (en un quart d’heure) à l’hôtel de Uçagiz où vous passerez deux nuits en bord de mer, en face de l’île de KEKOVA.

Jour 10 : Ucagız – Aperlae – Yoruk Ramazan – Ucagız.
Très jolie randonnée de 3h1/2 de marche, avec seulement 100 m de dénivelé, depuis la pension de Uçagiz jusqu’au site antique de Aperlae. Retour dans la baie de Yoruk Mustafa où, après le pique-nique, un caïque (sorte de grande barque à moteur) nous attend pour nous ramener à Ucagiz. Deux heures de bateau dans la baie calme de Kekova (baignade) pour revenir à notre hôtel à Uçagiz. En bateau nous apercevons les vestiges lyciens, grecs, romains et byzantins immergés à cause de la montée générale des eaux. Depuis la fin de la dernière glaciation et la fonte des glaces des pôles, les océans montent de plus d’un mètre tous les mille ans. Il y a 2500 ans, ces vestiges (comme le sarcophage aujourd’hui les pieds dans l’eau) étaient au sec sur la grève.  3h30 de marche. Navigation dans la baie de Kekova

 Jour 11 : Kas – Arsakoy ( 77 km)
En route (avec escales) de Kekova (mer) vers Arsakoy (en montagne) : visite du théâtre grec de Kas, charmant port aux ruelles fleuries et vivantes.  Déjeuner après la baignade sur la plage de Patara (à une heure de route de Kas).  Après le déjeuner, visite du théâtre gréco-romain de Patara, de son agora, de ses vestiges imposants.

A 8 Km de Patara, visite du site de Xantos, site classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. C’est ici, selon la mythologie grecque, que furent élevés les deux célèbres jumeaux divins, enfants de Zeus et de Leto, Apollon et Artemis. Le fleuve à son pied s’appelait le ‘’Xantes’’ (‘’jaune’’ en grec) et était devenu un fleuve sacré où les parents trempèrent jusqu’à la fin de l’empire ottoman leurs enfants suite aux bains d’Apollon et d’Artémis. Puis, une heure de route pour monter au village de Arsakoy à 750m d’alt. où nous logeons 2 nuits dans une ferme auberge familiale, chez Turan et Leïla.  Type d’hébergement : chez l’habitant .

Jour 12 : Montagne de Arsakoy
Rando au départ du gîte et au dessus du village, sous les arbres de la forêt dominée par les cîmes calcaires.  Pique-nique.  Retour en milieu d’après-midi à la ferme-auberge. Si le groupe comprend de jeunes  enfants, la rando pourra être remplacée par une promenade de la demi-journée à dos d’ânes dans les environs (option à prévoir).

 Jour 13 : Saklıkent – Tlos – Antalya (219 km)
Randonnée pour descendre de Arsaköy aux gorges de Saklikent.  Après le pique-nique, visite (en maillot de bain) du canyon de Saklikent.  Puis, route d’une demi-heure de Saklikent à l’antique cité lycienne de Tlos.Visite de Tlos (théâtre, gymnase, bains romains, nécropole, etc.). Après la visite, transfert (3h) jusqu’à Antalya. 3h30 de marche. Arrivée et installation à l’hôtel.

Jour 14 : Retour

Transfert à l’aéreport et envol pour le retour.

Départ Retour Journée Prix TTC
01/06/20207 Juin7 Jour400 €
2 Juin8 Juin7 Jour398 €
Notre prix Comprend : Notre prix ne comprend pas :
– Tous les transports et transferts nécessaires au déroulement du circuit –

– Hôtel de bonne catégorie ***. Pension en Cappadoce  et Lycie /base ch. double BB

– Tous les repas sauf dans les grandes villes ( Kayseri – Antalya)

– Un guide spécialiste parlant français.

– Le portage et des bagages par véhicules

– L’assurance multirisque voyage

– Les vols.

– Les repas dans les grandes villes  Kayseri- Antalya)

– Les entrées dans les monuments musées et sites historiques.

– Les boissons et dépenses personnelles

De la Cappadoce à la Méditerranée

Avis sur le tour

Il n'y a pas encore de critiques.

Laisser un commentaire

Évaluation